Tourisme au Tchad

Tourisme au Tchad

L’OCHA, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, basé au Tchad vient de publié un rapport alarmant suite aux inondations qui sévissent dans le pays depuis le mois de juillet. Dix neuf régions sur vingt-deux sont touchées et ce rapport fait état de plus de 53 000Ha de terres déjà ensemencées qui sont actuellement sous les eaux.  Cette immense catastrophe naturelle touche plus de 150 000 personnes alors que le pays n’a déjà pas dans une situation économique stable. En effet, il est déjà touché par une crise alimentaire d’envergure depuis 2009 et cela a fortement augmenté le taux de mortalité. Les responsables de l’OCHA craignent alors pour la sécurité alimentaire encore plus précaire de ces milliers de personnes qui n’auront pas du tout de récolte cette saison. Et en plus de l’insécurité alimentaire, ces personnes sinistrées sont exposées à la propagation de virus et de bactéries diverses. Les conditions d’hygiène sont en effet déplorables et des cas de choléras ont déjà été enregistrés. Par ailleurs, 24 décès liés directement aux inondations ont été recensés dans le pays.
Le Tchad n’est pas le seul pays touché par ces inondations. Celles-ci concernent de nombreux pays d’Afrique Centrale et d’Afrique de l’ouest. Le bilan est même plus lourd dans d’autres pays avec plus de dégâts et de décès qu’au Tchad. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies toujours de déclarer que les inondations ont fait au moins 377 morts, dont 118 au Nigéria. Le Ghana et le Soudan ont aussi été durement touchés avec respectivement 52 et 50 décès. Concernant les personnes affectées, leur nombre est particulièrement élevé au Bénin où elles sont 360 000. Ce chiffre est de l’ordre de 300 000 au Nigér, de 226 611 au Niger, de 105 481 au Burkina Faso et de 74 970 au Soudan.