Quelles conditions remplir pour assurer l’obtention de l’ESTA ?

Trek et excursion sur l'Etna en Sicile
Trek et excursion sur l’Etna en Sicile
25 mars 2019
marseille
23 avril 2019
ESTA

Les passionnés de voyages ont l’embarras du choix parmi plusieurs destinations : Europe, Afrique, Amérique, Asie et Océanie. Pour explorer les États-Unis, il existe une solution facilitant les formalités. C’est d’obtenir une ESTA. Découvrez à travers ce guide des conseils permettant d’obtenir son autorisation électronique. Cette démarche permet aux globe-trotters de découvrir plus aisément les USA.

Conditions pour obtenir une ESTA

Les conditions permettant aux voyageurs d’explorer plus facilement les États-Unis sont modifiées par le département de la sécurité intérieure des USA. Ces conditions représentent pour la plupart les consignes du Programme d’exemption de visa de 1988. Les globe-trotters doivent au préalable remplir certains critères pour être sûrs que leur requête soit acceptée. Il peut s’agir de conditions concernant le passeport, les exigences relatives au voyage ainsi que d’autres consignes spécifiques.

L’ESTA est accordée aux voyageurs qui séjournent au pays de la liberté pendant une période ne dépassant pas 90 jours. La personne qui fait la demande peut se rendre en Amérique pour le tourisme, faire des vacances, rendre visite à des proches ou pour un traitement médical. La demande d’ESTA est aussi accordée aux personnes qui effectuent un voyage d’affaires. En effet, on peut faire sa demande d’autorisation de voyage électronique quand on envisage de rencontrer des partenaires commerciaux, lorsqu’il s’agit de négocier des contrats auprès des clients potentiels.

Ce système de facilitation de voyages s’adresse également aux personnes qui comptent effectuer des activités professionnelles au pays de l’Oncle Sam. L’autorisation est accordée lorsqu’on souhaite participer à une conférence scientifique, commerciale ou pédagogique, suivre une formation non rémunérée et de courte durée. L’ESTA est aussi accordée lorsqu’il s’agit de partir aux USA pour des activités sociales ou récréatives. Pour plus de renseignements sur les destinations de voyage, cliquez ici.

Conditions permettant d’être éligible à l’autorisation

De nombreux éléments conditionnent l’éligibilité de la mesure d’exemption de visa. Les documents électroniques obtenus dans un délai de 72 h sont accordés aux ressortissants des pays qui ont signé une convention avec l’Amérique. Pour pouvoir voyager avec l’ESTA, il faut que la compagnie de transport soit reconnue par les autorités américaines. Ces privilèges sont réservés aux voyageurs qui entreprennent des séjours professionnels ou touristiques ne dépassant pas trois mois.

Lors de la demande, on doit être en possession de billets d’avion aller-retour. Il faut s’assurer que le délai entre le départ et le retour soit inférieur à 90 jours. Au moment de faire sa demande d’autorisation, le touriste doit posséder un passeport en cours de validité. Le demandeur doit également n’avoir aucun problème judiciaire. Trois mois en Amérique, c’est suffisant pour profiter d’un bain de langue en discutant avec de vrais Américains. Apprenez la langue durant son séjour à la découverte de nouvelles cultures.

Conditions pour obtenir l’ESTA selon le passeport

Pour obtenir l’autorisation électronique de voyages, il faut être titulaire d’un passeport provenant des pays concernés par la demande électronique de voyages. Le demandeur doit être titulaire d’un passeport possédant une section lisible sur la page des informations biographiques. Le document doit être valable jusqu’à la date du départ. Dans le cas où l’ESTA expire durant son séjour, inutile de faire une nouvelle demande d’autorisation puisqu’il suffit de s’assurer que le retour au pays d’origine se fasse en moins de 90 jours.

Depuis le 1er avril 2016, les passagers qui ont recours au programme de facilitation de voyage doivent posséder obligatoirement un passeport électronique équipé de puces pour être éligible au programme. L’autorisation de voyages est valable pour deux ans. Elle peut prendre fin avant si l’expiration du passeport a lieu avant les deux ans de l’autorisation. L’ESTA est rattaché aux données biométriques présentes dans le passeport du titulaire. En cas de changement nom, de nationalité, passeport ou sexe, le voyageur doit procéder à une nouvelle demande d’autorisation de séjour en ligne.