L’ascension du Mont-Blanc : Une expérience hors du commun

Une préparation est nécessaire pour réussir ce trek.

Escalader le Mont Blanc est le rêve de nombreuses personnes, mais il ne suffit pas de le vouloir pour réussir ce pari. Un tel défi nécessite une bonne condition physique et une bonne préparation (physique et mentale). Les habitués de marche à pied, de vélo et de jogging  s’acclimatent plus facilement aux rudes conditions du Mont Blanc puisqu’il faut être endurant et savoir gérer l’effort et la fatigue pour apprécier l’ascension. Les personnes qui ne pratiquent pas régulièrement de sport ont, quant à eux, besoin d’un peu d’entrainement. La préparation physique sera axée sur les sports d’endurance à (jogging, vélo…) à faire régulièrement six mois avant l’escalade. Une randonnée en montagne (pendant au moins 5h et avec au moins 1000m de montée) est aussi nécessaires deux semaines avant le jour J pour préparer le corps à l’altitude.
L’ascension du Mont Blanc se fait de nombreuses manières, sur de nombreuses pistes et selon de nombreux thèmes. Il y a en effet autant de formules que de voyagistes spécialisés dans les activités autour et sur le Mont Blanc. Akaoka (http://www.akaoka.com/france/ascension-france-mont-blanc.html) propose par exemple plusieurs formules, adaptées au niveau de chacun. Akaoka présente entre autres un circuit de 3 jours pour les alpinistes expérimentés et 6 jours pour les débutants. Grand Angle (http://www.grandangle.fr) présente aussi des circuits touristiques sur le Mont Blanc avec évidemment des tronçons à aborder à pied, mais aussi des parcours en train, en télésiège et par d’autres moyens pour découvrir la montagne dans toute sa splendeur. Prenez en tout cas le temps de comparer votre séjour puisqu’il y a de nombreuses offres intéressantes (en termes de circuits, de services et de prix) Découvrez par exemple les offres de Club Aventure (http://www.clubaventure.fr/ ) et de Mont Blanc Luxury (http://www.mont-blanc-luxury.com/fr/)