Le Parc Güell à Barcelone

Le Parc Güell de Barcelone est un haut lieu du romantismo catalan. Créé par le célébrissime Antoni Gaudi, ce parc est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce parc n’était pas destiné au grand public au départ, mais pour Eusebi Güell. Celui-ci voulait que Gaudi crée un parc privé destiné à l’aristocratie barcelonaise. Eusebi Güell ne disposant finalement pas du budget nécessaire pour réaliser le projet de départ (un jardin, une chapelle et 60 maisons), les travaux se sont arrêtés à deux maisons et au parc.

En tout cas, le Parc Güell est aujourd’hui un immense jardin décoré avec des pierres à la structure délirantes. Chaque création déborde d’originalité avec un travail en céramique très remarquable et des finitions tout simplement parfaites. Cette précision est très bien représentée par la fontaine dragon, emblème du parc. Elle se trouve à l’entrée, entre les deux seules maisons construites. D’ailleurs on entre au parc par un escalier qui donne directement sur la salle aux cent colonnes (avec seulement 86 colonnes). Le parc abrite également le plus long banc du monde, situé sur la place centrale du parc. Cette place était dans le projet initial, prévue pour accueillir le marché. Elle se distingue par une salamandre décorée de mosaïque multicolore. L’emplacement prévu pour la chapelle est actuellement occupé par les monuments du calvaire au sommet duquel on peut avoir une vue imprenable sur les alentours étant donné que c’est le plus haut point de vue du site. On trouve aussi trois croix dont la plus grande représente le Christ. Le musée Gaudi, ancienne maison de l’architecte, est également un des lieux incontournables du parc. On y retrouve une collection d’œuvres signées Gaudi et des créations de ses collaborateurs. Notons également que pour l’ensemble du parc, Gaudi a gardé le relief naturel du site et a adapté ses créations aux aléas naturels. Le résultat est tout simplement remarquable !