Inde : partez à la découverte de l’ayurvéda et des ashrams !

Se rendre aux États-Unis
Se rendre aux États-Unis : quelle procédure à suivre ?
23 janvier 2020
pourquoi-etranger-etudier-chance-une
Pourquoi est-ce une chance d’étudier à l’étranger ?
11 février 2020
picture-decouverte-ayurveda-ashrams-partez

L’Inde n’est pas seulement un pays aux mille couleurs, aux visages souriants ou encore aux parfums exquis. Non ! L’Inde est aussi le pays idéal pour y faire une retraite spirituelle, se purifier ou encore retrouver l’harmonie. À 7 000 km de la France, baignée par des montagnes enneigées, des déserts, des plaines et des plateaux… Avec son climat équatorial à la pointe du Sud, mais rigoureux près de l’Himalaya, ce presque continent offre à ses visiteurs une évasion totale. À tel point que certaines personnes ne rêvent que d’une seule chose : le découvrir ou y retourner dès que possible. Pourquoi et en quoi l’Inde est-elle si captivante ? Partons dès maintenant sur les pas du Bouddha découvrir les secrets de l’ayurveda et des Ashrams.

Partir à la découverte de l’Inde en toute sérénité

Quelle que soit votre nationalité, vous ne pourrez pas mettre un pied sur le sol indien sans un visa en bonne et due forme. Sans celui-ci, vous risquez de vous voir refuser l’embarquement ou le débarquement. Pour cela, vous devez impérativement remplir un formulaire pour le VISA en Inde, à effectuer en ligne. Muni de votre e-visa et de votre billet d’avion, vous profiterez de votre voyage et de votre séjour en toute quiétude. Surnommé e-Tourist Visa indien, cette autorisation de voyage reste valable pendant 6 mois dès la date de son apposition et votre arrivée sur le territoire indien. Néanmoins, vos séjours ne pourront pas excéder 90 jours consécutifs.

Par conséquent, il est essentiellement destiné aux personnes qui voyagent à des fins touristiques, par exemple à ceux qui y séjournent pour pratiquer le yoga ou une retraite spirituelle, mais aussi dans le cadre d’un business (affaires), de visites médicales ou tout simplement pour voir des connaissances ou de la famille.

visu-inde-partez-a-la-decouverte-de-l-ayurveda-et-des-ashrams

Muni de votre passeport biométrique valide et d’une photocopie de votre visa e-Tourist – obtenu en ligne – vous pourrez ensuite décoller vers d’autres horizons. N’oubliez pas de conserver sur vous votre billet aller-retour (ou de transit), car il vous sera réclamé dès votre arrivée sur le sol indien.

Quels sont les secrets de l’ayurveda et des ashrams en Inde ?

L’ayurveda, tout comme le yoga, son cousin proche, est en fait une forme de médecine traditionnelle originaire de l’Inde depuis au moins 5000 ans ! Elle tire son nom du sanscrit “ayur” (la vie) et de “veda” (la connaissance). Ce qui signifie en gros, la “connaissance de la vie ou de la longévité”. Quant à son principe, il reste assez complexe, puisque l’ayurveda regroupe à elle seule la diététique, la phytothérapie, l’aromathérapie, les massages, le yoga, le chant, la respiration, de même que la méditation. D’où son autre appellation de médecine ayurvédique.

L’ayurveda est une médecine holistique, où l’humain est englobé dans sa totalité. De l’infiniment petit (molécules, êtres humains, etc.) à l’infiniment grand (galaxies, planètes, cosmos…) Le corps et l’esprit doivent être intimement liés l’un à l’autre, pour ne plus en faire qu’un avec un Tout global.

Les 3 doshas représentatives de votre personnalité

Pour cela, on va également se servir des doshas. C’est en observant la nature et ses 5 éléments principaux (l’éther ou l’espace, l’eau, l’air, la terre et le feu) que les “gourous” indiens ont déduit que tous ces états de matière devaient sans doute être aussi présents dans le corps humain. À partir de ce constat, des humeurs biologiques en découlent. On les appelle les doshas et elles sont au nombre de trois.

  • La dosha vata (physique)
  • La dosha pitta (mental)
  • La dosha kapha (émotion)

Représentatives de nos caractéristiques physiques, mentales ou émotionnelles, celles-ci sont révélatrices de notre état de santé. Leur combinaison est unique à chacun de nous et si les 3 doshas sont équilibrées, c’est que vous êtes en bonne santé. En revanche, la maladie peut s’installer si elles sont déséquilibrées : le praticien ayurvédique cherchera donc à rééquilibrer l’ensemble, en fonction de votre profil ayurvédique. Il va alors se servir d’autres méthodes : le panchakarma (purification intérieure) et l’abhyangam (massage de l’ensemble du corps aux huiles essentielles) ou encore le shirodhara (un filet d’huile chaude, appliqué sur le front à partir d’un bol).

Toutefois, en France, on connaît mieux cette discipline dans le domaine du bien-être ou de la relaxation et non en tant que médecine conventionnelle (telle qu’on la pratique dans notre pays). C’est pourquoi, à l’heure du développement personnel, du bien-être, de la méditation et de l’épanouissement, l’Inde attire de nombreux adeptes, passionnés par la quête d’une spiritualité accrue ou de la connaissance de soi.

Des séjours clés en main sont donc régulièrement organisés, permettant alors à toute personne désireuse de vivre une expérience spirituelle hors du commun de s’y rendre facilement. Il s’agit notamment de visiter les multiples et intrigants ashrams de l’Inde.

Dans quel ashram se rendre en Inde ?

Mais qu’appelle-t-on un ashram (traduisez “lieu d’effort”) ? En fait, il s’agit d’un lieu communautaire basé sur la philosophie d’un guide spirituel, appelé communément gourou. Personne charismatique par excellence, il faut bien entendu distinguer la frontière entre le spirituel et le culte de la personnalité. Pour éviter d’avoir affaire à un charlatan, renseignez-vous toujours sur la réputation de l’ashram en question, avant d’y poser vos valises. Il en existe de très connus comme celui de Calcutta, par exemple.

decouverte-ayurveda-ashrams

Imposant siège de la mission Ramakrishna, fondée par Swami Vivekananda, le Belur Math vous proposera son enseignement philosophique, le yoga et la méditation. Tout comme d’ailleurs celui de l’Anasakti, à Uttarakhand qui accueillit notamment Mohandas Karamchand Gandhi pendant un séjour de 15 jours. En ce lieu de calme et de sérénité, le reiki et la cuisine ayurvédique viennent s’ajouter aux différentes activités déjà mises en place.

Bon à savoir…

Soyez conscients toutefois qu’en Inde, dans les ashrams, les pensionnaires ont des règles strictes à respecter, notamment en ce qui concerne le code vestimentaire. Mais pas seulement. Des séances quotidiennes de yoga, de méditation ou encore un travail à effectuer (dans le cadre d’un projet social) doivent être rigoureusement suivis sous peine de se voir exclure du groupe. Par ailleurs, un don est fortement apprécié pour compenser les frais d’hébergement et de nourriture. Et si vous cherchez à diversifier les enseignements, sachez que les ashrams sont plus nombreux dans le sud de l’Inde qu’au nord du pays.

Partir à la découverte de soi

En résumé, portée par la spiritualité et une philosophie de vie, l’Inde offre à ses visiteurs un voyage intérieur d’une rare intensité et un dépaysement total. Berceau de l’une des plus grandes religions du monde qu’est le bouddhisme, chacun y trouvera son chemin de paix et de bonheur. N’oublions pas que ce pays compte également d’innombrables spas et des centres de yoga, qui ne demandent eux aussi qu’à vous accueillir.