L’Algérie, mon dernier coup de coeur

Des amis kabyles m’ont proposé de les rejoindre pour un séjour en Algérie, et honnêtement,, je ne sais pas comment les remercier ! Grâce à eux, j’ai découvert un pays merveilleux, une authenticité intacte, des gens chaleureux et des paysages exceptionnels. Je vous raconte ici un peu le parcours, ça peut vous donner une idée et pourquoi pas une envie ?!

La visite d’Alger, une ville chaleureuse et lumineuse

Arrivée à Alger en ferry, que j’ai pris depuis Marseille : une traversée exceptionnelle, douce et confortable, quand on a le temps, c’est parfait ! J’ai surtout aimé voir la capitale se rapprocher tout doucement et entendre petit à petit le chaleureux brouhaha du front de mer. Alger est une belle ville, accueillante et bruyante, un peu comme Marrakech ou Casa, que j’ai découvert lors d’un voyage au Maroc. Ne pas manquer : une balade dans la casbah et quelque achats au souk.

Direction la Kabylie pour une immersion totale

J’ai ensuite rejoins mes amis en Kabylie où j’ai été hébergé dans la famille. Le meilleur moyen de découvrir un pays, vous me direz, c’est vrai ! La famille habite à côté de Bejaia, une magnifique station balnéaire, qui offre des plages façon cartes postales, comme sous les tropiques ! La-bas, j’ai aussi découverte la culture kabyle, sans oublier la partie culinaire, l’une des meilleures cuisines au monde !

Hale à Oran, la somptueuse

Mes amis m’ont ensuite amené à Oran, la deuxième ville d’Algérie. Cette cité nichée au coeur d’une baie méditerranée offre un patrimoine exceptionnel. J’ai aimé me balader dans les ruelles, longé la mer et m’arrêter dans les nombreux stands au bord de la route. Ca grouille de vie et du musique, une ambiance incroyable règne ici ! En plus, nous avons séjourné dans l’un des meilleurs hôtels, le MGallery Royal Hôtel Oran. Oui parce que le niveau de vie est moins élevé qu’en France, on s’est autorisé un peu de luxe pour les dernières nuits !